La puberté chez votre fille


Pendant la puberté, les premières règles représentent une des étapes les plus importantes à vivre pour les adolescentes. Au même titre que les changements physiques engendrés par la puberté, l’arrivée des menstruations suscite bon nombre d’interrogations et peut être source d’angoisses. Décryptage et conseils d’expert.

Entrée dans la puberté : une période de grands changements ?

En général, la puberté commence par une poussée de croissance. Le développement des seins est un des premiers signes visibles. Au début, ils apparaissent gonflés et parfois même un peu sensibles, avant de pousser et devenir plus gros. Porter une brassière peut s’avérer utile et confortable. Petit à petit, la pilosité se densifie sous les bras, sur les jambes et sur le pubis. En parallèle, les hanches et le bassin s’élargissent. Les hormones commencent à produire du sébum à la surface de la peau. C’est lui qui provoque l’apparition de boutons et d’impuretés : la fameuse acné. Ces petites métamorphoses du corps sont variables d’une adolescente à l’autre. Pas de panique !

Quels sont les signes annonciateurs de la puberté chez une fille ?

Les bourgeons mammaires : les mamelons se soulèvent comme des petites boules, et esquissent la formation des seins. Ce développement est fréquemment asymétrique durant la puberté.

La pilosité : l’apparition des poils pubiens est un marqueur important. Dans un premier temps, ils sont clairsemés sur les grandes lèvres, pour s’épaissir par la suite. Les poils sous les aisselles poussent, en général, après les premières règles.

Sudation : la présence renforcée des hormones déclenche la sécrétion des glandes apocrines. Celles-ci produisent une sueur plus dense et plus odorante, comme chez l’adulte.

L’acné : les boutons d’acné surviennent en général sur le visage et dans le dos. Ils sont liés à un excès de sébum qui obstrue les pores de la peau. Pas de panique ! Le problème se règle parfaitement après la puberté d’une fille.

Les pertes blanches : plus ou moins abondantes, elles marquent les prémices des premières règles pendant la puberté chez les filles. Mère et fille peuvent y trouver l’occasion d’échanger autour des bouleversements qui s’annoncent, d’évoquer les menstruations, la toilette intime et les protections hygiéniques.

Les premières règles : elles représentent l’événement majeur qui amorce la fin de la puberté. Les premiers saignements surviennent en moyenne à l’âge de 13 ans, mais peuvent apparaître dès 10 ans, tandis que d’autres jeunes filles attendent jusqu’à 16 ans. Elles durent en général entre 3 et 6 jours. Leur couleur peut varier du rouge au marron.

Comment préparer ma fille à l’arrivée de ses premières règles ?

La communication mère/fille (ou avec une figure féminine de confiance) concernant la puberté doit être simple. Il s’agit avant tout d’expliquer que l’arrivée des règles est le résultat d’un corps qui s’éveille et grandit, d’en dédramatiser les effets. Avoir ses règles n’est ni sale, ni compliqué, ni paniquant, mais naturel et sain. Il est bon d’informer les jeunes filles que les premières règles sont souvent irrégulières, qu’elles peuvent jouer sur leur humeur, provoquer le gonflement des seins ou de petites crampes dans le bas-ventre. Encouragez votre fille à réclamer un médicament qui soulage en cas de douleur, et à venir échanger avec vous dès qu’elle en éprouve le besoin. Vous pouvez également lui remettre une documentation ludique, notamment cette BD destinée aux adolescentes que vous pouvez télécharger ici*.

Avant d’aborder l’incontournable sujet de la sexualité, le dialogue peut aussi s’ouvrir autour des protections hygiéniques et de la toilette intime indispensables au bon déroulement du processus.

Les fondamentaux d’une protection et d’une toilette intime efficaces au moment de la puberté chez les filles

Le choix de la protection hygiénique se fait selon deux critères : le confort et la confiance. Elle doit être simple d’utilisation et apaiser les craintes d’une éventuelle fuite.

À l’ âge de la puberté, lors de l’arrivée des règles, la plupart des filles optent pour les serviettes hygiéniques, qui apparaissent sûres, faciles à utiliser et respectueuses de la zone intime. Saforelle offre à cet effet une gamme en coton bio et sans super-absorbants synthétiques.

Une alternative de choix existe désormais pour vivre ses premières règles en toute sérénité : la Culotte de règles Saforelle Teens spécialement conçue pour les adolescentes. Saforelle innove avec une protection qui allie sécurité, efficacité, simplicité d’utilisation, et liberté de confort. Le combo gagnant !

Durant les règles, l’hygiène intime doit être rigoureuse. Certaines jeunes filles peuvent éprouver de la gêne à procéder à leur toilette, ou ressentir l’envie de se laver plus fréquemment. Dans tous les cas, il s’agit d’un acte essentiel qui permet de se familiariser avec son corps. La toilette intime doit être régulière, une à deux fois par jour maximum. Pas plus, afin d’éviter un déséquilibre de la flore vulvo-vaginale ! Pour cette toilette quotidienne, nous recommandons l’utilisation de notre Soin Lavant Fraîcheur, qui en plus d’être particulièrement adapté aux peaux délicates, neutralise les odeurs indésirables et procure une sensation de fraîcheur agréable et durable.


Conseils associés