Quelle protection hygiénique choisir ?


Tampon, serviette, coupe menstruelle, protège-slip, culotte absorbante … Quelle protection hygiénique choisir ? Sélectionner la protection périodique qui vous correspond le mieux, selon votre âge, l’abondance de vos règles, le moment de la journée, votre sensibilité…

 

Quelle protection hygiénique choisir ? Voici les spécificités et avantages de chaque protection hygiénique existante sur le marché pour choisir la bonne.

 

La serviette hygiénique

C’est la protection périodique de base, celle que toute jeune fille récemment réglée utilise les premières fois avant de se tourner, éventuellement, vers d’autres solutions. Facile à utiliser, la serviette hygiénique ne requiert aucune manipulation intravaginale.

 

Le tampon

Pratique, discret, le tampon a constitué une véritable révolution dans la vie des femmes ! Ce petit cylindre de tissu blanc, se glisse dans le vagin pour en absorber le flux de sang. Comme la serviette hygiénique, cette protection périodique doit être changée régulièrement, toutes les 4 heures à 6 heures maximum, voire plus souvent si les règles sont très abondantes, sans oublier de se laver les mains avant et après la manipulation du tampon. La médiatisation de cas de syndrome de choc toxique, liés parfois au mésusage des tampons, a pu semer le doute chez les adeptes de ce mode de protection. Il faut se rassurer car ces cas sont extrêmement rares et, surtout, une bonne utilisation respectant les règles d’usage permet de les éviter.

Quelques conseils et règles d’usage à respecter :

  • Ne pas porter de tampon plus de 6 heures
  • Ne pas dormir avec un tampon
  • Ne pas le jeter dans les toilettes

 

Le protège-slip

Fin et discret, le protège-slip est une protection périodique qui peut être utilisé dans diverses circonstances : à l’approche des règles, pour parer aux éventuels petits saignements, pendant les règles en complément d’un tampon, en fin de cycle, lorsque les règles sont peu abondantes. En dehors des règles, vous pouvez également porter un protège-slip pour protéger votre lingerie en cas de pertes inhabituelles.

 

La cup ou coupe menstruelle

Cette protection hygiénique représente une alternative au tampon. Elle se présente sous la forme d’une coupe en silicone biomédicale que l’on insère dans le vagin afin de recueillir le sang menstruel. Il en existe plusieurs tailles, adaptées au flux sanguin et à la largeur du vagin. Hyper économique, elle dure 5 ans en moyenne. Privilégiez celles sans phtalate et sans Bisphénol A. La coupe doit être vidée régulièrement (toutes les 4 à 6 heures maximum) puis rincée avant d’être remise. On préconise également de se laver les mains avant et après utilisation. A noter que sa mise en place et son retrait nécessite un petit apprentissage.

Le syndrome de choc toxique peut être lié au mésusage de la coupe menstruelle. Les cas sont extrêmement rares et, surtout, une bonne utilisation respectant les règles d’usage permet de les éviter.

Quelques conseils et règles d’usage à respecter :

  • Ne pas porter une coupe menstruelle plus de 6 heures
  • Ne pas dormir avec une coupe
  • Stériliser la coupe avant utilisation

Juliane BERDAH

Gynécologue médicale et obstétrique

Conseils associés